Un texte une image – n°6

20 Mai Un texte une image – n°6

Toute la place

“Ce sont tes petits pas dans l’ombre
Que je n’ai pas entendus
Tes petits pas de doute.
Comment va-t-elle me recevoir?
Disaient tes petits pas,
Ouvrira-t-elle les bras pour m’y faire de la place
Toute la place,
Comme parfois.
Ou restera-t-elle glacée, avec ses yeux fermés
Qui me diront, Non
Ça suffit,
Retourne te coucher!?

Ce sont tes petits pas dans l’ombre
Que je n’ai pas entendus
Comme feutrés, glissés, soulevés.
Je ne dormais pas
Tout à fait,
Mais je pensais à dormir
Et c’était presque pareil
Cela avait la même douceur.
Va-t-elle pousser mon bras
Disaient tes petits doigts
Qui n’osaient qu’un peu
Ou bien n’osaient pas.

Ahh, toucher ta peau, l’effleurer doucement
Maman, poser ma joue sur ton bras…
J’ai froid,
Je viens à petits pas,
J’ai peur et j’ai froid!
Ne repousse pas mon bras, petite main,
Petit doigt.
Si un oeil s’ouvre, je plongerai dedans,
Je plongerai, Maman,
Tu es si chaude, quand tu dors
Quand tu dors doucement.

C’est ta petite voix,
Ta petite voix d’enfant, tendrement,
Ta voix qui vient toquer doucement,
Maman, mââmann.
Ohh mon enfant, j’ai écarté mes paupières,
Moi aussi je croyais que je dormais
Alors que j’y pensais seulement.
Tout à coup au chevet,
Te voilà!
Je n’ai pas entendu tes petits pas
Doucement glissant dans le noir,
Et te voilà!
Maman, tu es si chaude
Quand tu dors doucement…

En un moment, ta petite main
Ouverte sur mes lèvres.
Voilà ton baiser, petit doigt replié.
Maman, mââmann.
Viens mon enfant, il fait chaud
Quand on s’endort
Doucement.”

Texte: Claire Brandin

Photographie: Annie Mitova

Claire Brandin
contact@clairebrandin.com
Aucun commentaire

Publiez un commentaire

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter

0

Your Cart